CIVISME ET POLITIQUE

Le Civisme de Jésus

"Il allait de lieu en lieu, faisant du bien à tous."

 Civisme et politique 

vus du point de vue biblique

 à la lumière de Jésus 

et de son évangile.


 1 ° Le civisme pratiqué par Jésus 


11 accélération de l'histoire

13 Voici l'homme

15-devoir de désobeissance

16 Jesus notre seul avenir

17-BABEL orgueil des hommes

18-92ans evolution

19 Dieu-la religion-l'Eglise

20-vive l'Apocalypse-accueil.


   CIVISME PRATIQUE PAR JÉSUS.

 1010 Définitions et remarques.




 

 Une "Politique tirée de l'Écriture sainte"?

Je mets un point d'interrogation à ce titre parce que, en ce temps au le relativisme domine la pensée des intellectuels, il y a beaucoup de naïveté à prétendre tirer des saintes écritures judéo-chrétiennes une " politique" universellement valable. Existe-t-il,y a-t-il une réelle possibilité de déduire une ligne politique juste ( et un civisme chrétien conforme à une telle politique) soit un credo de l'Église, soit de la Bible dans son ensemble, soit de l'Évangile de Jésus? La plupart des chrétiens en doutent de plus en plus et sont tellement séduits par le pluralisme religieux actuel que, pratiquement, ils se contentent de vivre sur l'acquis, cette vieille théologie politique ancestrale " vaine manière de vivre héritée de nos pères".

Il me faut pas mal de naïveté et d'ignorance pour oser soutenir l'idée suivante: oui, il existe bel et bien un civisme propre aux chrétiens, une morale civique tirée de l'Évangile de Jésus de Nazareth. Oui il y a bien un positionnement et une activité politiques du Messie d'Israël, la politique spécifique du règne de Dieu (IHVH) et du royaume de son Envoyé: Jésus crucifié et glorifié. Oui il y a réellement, pour le disciple actuel de Jésus, vocation à se conformer à la politique et au civisme de son Seigneur et Maître.

Mais, pour en être persuadé, il faut non seulement croire en Jésus mais cesser d'identifier la pensée de Jésus à la morale politique de l'Église de Jésus, ou plutôt à la pratique courante des chrétiens dans le domaine de la politique. Il y a quelques semaines un article de l'hebdomadaire protestant " Réforme" avait pris pour titre:" L'Évangile aussi résiste au front national". Mon cerveau a réagi aussitôt très vivement:" Certes oui, l'Évangile est incompatible avec les thèses et les projets de ce parti d'extrême droite. Mais l'Évangile et la politique de Jésus sont également incompatibles avec tout parti politique, du fait même que tout parti est fait pour conquérir et garder le Pouvoir de l'État, de ses droits régaliens et de sa puissance armée ! L'Évangile résiste à l'emploi, par les chrétiens, de l'épée justicière. Et il résiste à toute théologie, explicite ou sous-jacente, qui justifie la coopération des chrétiens à l'assassinat légal et " légitime" ( ! ). Je crains aussi, si j'ose dire, que l'Évangile résiste aussi bien à la doctrine politique protestante du journal " Réforme" qu'à la doctrine politique catholique du journal" La Croix". Deux cousins germains issus du vieux système politique " constantinien" né dès les premiers siècles de l'Église.

Je me suis amusé à mettre entre guillemets le titre " La politique tirée de l'Écriture sainte". Le titre de mon paragraphe est, en effet, le titre même d'un ouvrage de Bossuet, l'évêque de Meaux, grand orateur sacré du 17° siècle. De lui Daniel Rops disait ( "Histoire de l'Église" tome 7. page 225- 230 ): " C'est l'homme prestigieux dont le nom semble résumer à lui seul tout le catholicisme des temps classiques... une sorte de mentor de l'Église de France et, dans une certaine mesure, du roi....Louis XIV et lui" se reconnurent": Bossuet s'intègre tout naturellement dans un ordre qui semble l'assurer en sa propre existence; et tout son effort tendra non seulement à adhérer à la conception du monde que le régime monarchique de droit divin suppose, mais à le défendre et à l'affermir. Sa " politique tirée de l'Écriture sainte" a formellement ce but.

Une telle théologie politique, justifiant le système de " chrétienté", est aux antipodes de la théologie politique de Jésus.

Suite

 

Georges SIGUIER  1920--2016
 (Pasteur, Église réformée de France)    


 

AUTRES SITES

biblethora
civisme.politique
Coran Islams
La fin du monde
Religions