:

 

JESUS NOTRE SEUL AVENIR

Mazamet 2011

 

 Civisme et politique 

vus du point de vue biblique

à la lumière de Jésus 

et de son évangile.




11 accélération de l'histoire

13 Voici l'homme

15-devoir de désobeissance

16 Jesus notre seul avenir

17-BABEL orgueil des hommes

18-92ans evolution

19 Dieu-la religion-l'Eglise

20-vive l'Apocalypse-accueil.

21-accueil-l'imminence de la fin

22-conduite-a-adopter

23accueil-harmaguedon.

24000-accueil-jerusalem.









JESUS UNIQUE AVENIR DU MONDE et DE CHACUN
" Nous mettons notre fierté dans l'espèrance de la gloire de Dieu... Or l'espèrance ne trompe pas, car l'amour de Dieu a été répandu en nos coeurs par l'Esprit saint qui nous a été donné".
(Romains 5. 2-5 )
" Le Christ Jésus, notre espérance ".
( 1 Timothée 1.1 )

UTOPIES, ILLUSIONS, EVASIONS:
D'une part il y a l'unique Espérance qui s'identifie au salut, collectif et personnel . Ce salut du monde n'est pas une réalité que nous pourrions réaliser, nous les êtres humains. Ce salut vient vers nous, réalisé en la personne du Sauveur ressuscité depuis vingt siècles, Jésus le Messie. C'est le don gratuit que Dieu fait au monde.
D'autre part, et en opposition, il y a toutes les idées que l'humanité se fait au sujet de son avenir, cet avenir auquel elle ne peut pas ne pas penser, depuis que Dieu  l'a élevée bien au-dessus de l'animalité.
Ces idées, concernant le sort futur de chaque individu et le sort futur du genre humain, l'Evangile les dénonce toutes comme contraires à la Vérité et à la Réalité incarnées en Jésus-Christ, " notre unique espérance".
Utopies, illusions, évasions, rêveries de toutes sortes! A couleur philosophique, ou religieuse, ou politique... Mais le trait commun est la foi en l'Homme, en sa capacité à se sauver lui-même, par lui-même.
A ce sujet j'ai accumulé des tas de documents: je vais les résumer en une page!
- Espoirs personnels: Je ne parle pas ici de l'espoir à court terme ( celui qu'exprimait la phrase d'un ami mourant d'un cancer et disant "je n'ai plus d'espoir mais il me reste et j'ai l'espérance").  Je parle ici de l'Avenir que bien  des gens espèrent pour l'au-delà de la mort: le progrès vers le Nirvana grâce à de bonnes réincarnations successives. - L'éternité au "ciel" grâce à des mérites puis, après la mort, grâce  à la purification dans un Purgatoire- La chute dans le Néant grâce au décès- l'immortalité par congélation...
- l'avenir de l'humanité: pour des multitudes, ce fut un salut global obtenu par l'instauration d'un "Royaume de Dieu" sur terre: l'Eglise étant elle-même ce Royaume, réalisé soit par christianisation progressive soit par la force ( à Florence: Savonarole, ou bien en Allemagne: Thomas Müntzer, au 16° siècle)- Des " lendemains qui chantent" grâce à l'avènement du communisme, Royaume sécularisé- ou grâce au triomphe du III° Reich réalisant le salut  pour "mille ans"-Depuis les " Lumières", la foi en la déesse Raison et la croyance dans le "sens de l'Histoire", avec l'assurance que le salut à venir appartient à la Science, à la Technique, à la Politique ou à l'Ecologie.... Or c'est Babel!
- D'où, pour d'innombrables déçus: l'immédiat seul! l'évasion dans la drogue et les faux paradis.

LE SEUL AVENIR CERTAIN,
c'est celui que prophétise l'Evangile du Salut, la bonne nouvelle de Dieu. C'est la Promesse de Dieu, et Dieu est fidèle a sa Parole.
L'idéalisme des humains, lui, ne tient jamais ses promesses. Comme le disait Walter Benjamen, le philosophe allemand qui se suicida en septembre 1940 pour fuir le nazisme: " le sens de l'Histoire, c'est le cheminement irrésistible de catastrophe en catastrophe". Il avait raison contre l'admirable Stéphane Hessel qui le cite dans son récent petit livre ( " Indignez-vous" page 14).  Hessel, en effet écrit: " mon optimisme naturel veut que tout ce qui est souhaitable soit possible".... " L'histoire des sociétés progresse, et au bout, l'homme ayant atteint sa liberté complète, nous avons l'Etat démocratique dans sa forme idéale" ( page 13 )
A cet optimisme-là, l'Evangile dit " Non"!

L'AVENIR SELON L'EVANGILE.
Répondant aux Sadducéens qui niaient la résurrection des morts, Jésus disait: " Quant au fait que les morts doivent ressusciter, n'avez-vous pas lu dans le livre de Moïse, au récit du buisson ardent, comment Dieu lui a dit: " Je suis le Dieu d'Abraham, le Dieu d'Isaac et le Dieu de Jacob"? Il n'est pas un Dieu de morts mais un Dieu de vivants!" ( Marc 12. 26)
De même l'apôtre Paul, dans son témoignage devant le roi Agrippa s'écriait: " Pourquoi juge-t-on incroyable parmi vous que Dieu ressuscite les morts? " Et, devant le gouverneur romain Félix, le même apôtre, toujours en état d'arrestation, disait: " J'ai cette espèrance en Dieu qu'il y a une résurrection des justes et des injustes" ( Actes des Apôtres 24. 15 et 26 s)

L'AVENIR INDIVIDUEL
est donc, selon l'Evangile, la résurrection personnelle, créant une créature humaine "nouvelle", inédite, ayant l'identité ancienne mais transformée: esprit, âme et corps.
Tel est le salut personnel définitif qui aura lieu au "Dernier Jour" c'est à dire lors de l'Avènement du Christ ressuscité et de l'instauration du Règne de Dieu sur une terre transformée, elle aussi.
Car la résurrection de la personne humaine aura lieu dans le cadre de la renaissance écologique de la terre et de la mutation de la collectivité humaine. En effet

L'AVENIR COLLECTIF,
selon l'Evangile, sera le suivant:
"Avant la Fin ( le Dénouement de l'Histoire).... il faut d'abord que la Bonne Nouvelle soit proclamée dans toutes les nations.... Ce temps là sera aussi un temps de grande détresse... On verra le Fils de l'Homme ( le Messie d'Israël) arriver, entouré des nuées, dans la plénitude de la puissance et de la gloire divines. Il rassemblera alors tous les siens ( les vivants et les morts") ( Marc 13. 1-32)
Voilà la prophétie de l'Avenir du monde, faite par Jésus, peu avant sa mort.
Et voici l'Evangile apostolique:
" La création attend avec impatence la révélation des fils de Dieu, de leur gloire. Car elle aussi a été livrée au pouvoir du Néant, et elle gémit, comme nous aussi d'ailleurs, nous les fils de Dieu. Mais le Saint Esprit vient au secours de notre faiblesse.... Que dire de plus? Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous? Lui qui n'a pas épargné son propre Fils mais l'a livré pour nous tous, ne donnera-t-il pas tout? Il a enfermé tous les hommes dans leur désobéissance pour faire miséricorde à tous" ( Romains 8.  11 et 32 )
L'avenir collectif du genre humain est donc le salut mondial, déjà inauguré par la crucifiction du Messie Jésus: plénitude de la " renaissance" de tous les hommes et plénitude de la " renaissance" de l'environnement, de la Terre.

JESUS RESSUSCITE EST L'AVENIR.
D'après ce que Jésus avait prophétisé, avant sa mort, nous connaissons donc l'avenir, celui du monde et celui de chacun de nous.
Mais il faut dire plus, beaucoup plus! A la lumière de l'Evangile de Jean, nous découvrons non seulement que le " Prophète" Jésus annonçait l'avenir mais aussi qu'il est lui-même cet unique avenir. Pourquoi? Parce qu'il est  bien plus qu'un grand prophète: il est le Fils unique, la Parole éternelle et créatrice, inséparable du Père dans cette divinité qui leur est commune.
Voilà pourquoi, selon le 4° évangile quand il parle de lui-même, lui le Vivant qui fait vivre, il révèle ceci: sa résurrection personnelle contient en elle-même notre résurrection; son retour dans la gloire contient en lui-même le Royaume de Dieu; son ultime Avènement personnel comme Fils de l'Homme contient la totalité du Salut éternel.
En vérité, Jésus est l'Avenir, le seul.
Lors de la mort de son ami Lazare, de Béthanie, que disait-il à sa soeur? D'abord il lui annonçait: " Ton frère ressuscitera!" Mais aussitôt après, il ajoute: " JE SUIS la Résurrection et la Vie: celui qui croit en MOI, même s'il meurt, vivra". ( Jean 11. 25 )

" MON SEIGNEUR ET MON DIEU!"
Ces mots sont le cri d'adoration de Thomas le disciple fidèle mais qui, devant l'évidence de l'échec de son Maître et en l'absence de toute expérience personnelle et directe de son retour à la vie, ne voulait pas s'en laisser compter ( Jean 20. 24 à 29 )
Mais quand Jésus ressuscité est là, devant lui, et s'adresse personnellement à lui, la confession de foi par laquelle Thomas répond associe le titre de " Seigneur" et " Dieu", les deux titres divins. Celui qui a vu Jésus vivant a vu Dieu! ( Jean 14. 9 )
Or Jésus ajoute : " Parce que tu m'as vu, tu as cru! Bienheureux ceux qui, sans avoir vu, ont cru".
L'évangéliste, à la fin de son livre, dit cela à l'intention de ses lecteurs, comme une invitation à croire 
Je le dis aussi, à la fin de mon témoignage, à l'intention de mes lecteurs, comme une invitation a croire ( Jean 20. 31 )
*
Voici maintenant ce que voyait pour nous l'Apocalypse de Jean:


 " Après cela je voyais ceci: c'était une foule  immense que nul ne pouvait dénombrer, de toutes nations, tribus, peuples et langues. Ils se tenaient debout, devant le Trône et devant l'Agneau, vêtus de robes blanches et des palmes à) la main.
Ils proclamaient d'une voix forte: " le salut est à notre Dieu qui siège sur le Trône et à l'Agneau!...
- Ces gens qui viennent de la grande épreuve, ils ont lavé leurs robes et les ont blanchies dans le sang de l'Agneau... l'Agneau qui se tient au milieu du Trône sera leur berger. Il les conduira vers des sources d'eaux vives. Et Dieu essuiera toute larme de leurs yeux."
(Apocalypse 7. 9 à 17 )

Une foule innombrable, mondiale et oecuménique, rassemblée dans l'adoration de Jésus et la louange. Ce sont ceux et celles qui viennent de la grande épreuve, la tribulation qui coïncide avec les " derniers temps"; ceux-ci ont commencé avec la Résurrection du Seigneur et se termineront avec son Retour. Ce sont ceux qui sont sauvés, défunts ou actuellement en vie. Ils constituent l'humanité nouvelle, prète à être dévoilée en même temps que sera dévoilée le Sauveur du monde.
Celui-ci, à lui seul, est l'auteur d'une multitude impossible à compter!.....

LE SUCCES INOUI DE JESUS.
Si on réalise bien que, à lui seul, le Christ glorifié par le Père à donné naissance à l du peuple sauvé de la mort, combien est dérisoire l'inquiétude quand à "l'avenir du christianisme"! Jésus n'a aucune envie de perpétuer cette " religion" qu'on nomme " Christianisme". Son succès à lui est éternel car il est 'immense multitudela Vie donnant la Vie. Extraordinaire est la disproportion entre la foule immense du Royaume perpétuel et  l'unique mortel qui donne naissance à cette foule. Un seul "grain de blé", le Corps du Crucifié déposé en terre, dans la tombe creusée dans le roc produit une récolte incroyable, une moisson miraculeuse!

2 rue St Jacques Mazamet  24 h / 24 h

"Le Royaume de Dieu est comme une graine de moutarde:quand on la sème en terre, elle est la plus petite de toutes les semences du monde; mais quand on l'a semée, elle monte et devient plus grande que toutes les plantes potagères, et elle pousse de grandes branches, si bien que les oiseaux du ciel peuvent faire leurs nids à son ombre".
( Marc 4. 30-38 )
" Mais ..; En vérité, je vous le dis: si le grain de blé qui tombe en terre ne meurt pas, il reste seul; si au contraire, il meurt, il porte du fruit en abondance".
( Jean 12. 24 )

 La mort d'un seul!
Il a fallu  la mort sur la croix pour que, par sa résurrection et son ascension, Jésus devienne l'éternel Chef du Royaume de Dieu.
Ainsi....
" LES SOUFFRANCES DU TEMPS PRESENT sont sans proportion avec la gloire qui doit être révélée en nous".
( Romains 8. 18 )

En nous? Oui! Car en lui, Jésus, la gloire a déjà été révélée par sa résurrection. Mais l'heure vient, et elle est proche, où la gloire de Dieu sera révélée en nous, son peuple. La " gloire" dans le sens que l'hébreu donne à ce mot, c'est autre chose que la célébrité, le renom ou la notoriété! C'est tout le poids de la réalité divine lorsqu'elle se manifeste visiblement, soit pour accomplir les " hauts faits " de Dieu, soit pour faire voir le rayonnement  et l'éclat de sa magesté. Ainsi l'éclat de l'Avènement de Jésus rendra évident, aux yeux du monde entier, ce qu'est réellement cet "Exclu crucifié". Déjà la résurrection avait fait cela, mais seulement aux yeux de quelques témoins choisis d'avance.

Or, à la Parousie, la gloire divine sera soudain manifestée en nous, les " fils de Dieu". Notre être sera, par la puissance créatrice du Saint esprit, radicalement transformé par une résurrection analogue à celle que Jésus, le premier, a connue il y a deux mille ans. Et cela au bénéfice de toute la création, de toutes les autres créatures.

Voilà pourquoi

" La création attend avec impatience le dévoilement de la gloire des fils de Dieu.. car elle aussi sera libérée de l'esclavage de la corruption pour avoir part à la liberté et à la gloire des enfants de Dieu.. Et nous aussi, qui avons le Saint Esprit, nous gémissons aussi, pourtant. Car, en ce qui concerne notre corps, il nous faut encore attendre pour qu'il soit libéré! "
( Romains 8. 19 -25)

" LE SEIGNEUR EST PROCHE,
soyez sans inquiétude mais, en toute occasion, par la prière et la supplication, avec des remerciements, faites connaître à Dieu vos demandes. Et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos coeurs et vos pensées en Jésus-Christ...
Réjouissez-vous, dans le Seigneur, en tout temps.
Je le répète: réjouissez-vous!"
Philippiens 4. 4 et ss)

Accueil 16 Jesus notre seul avenir

 


Georges SIGUIER  1920--2016
 (Pasteur, Église réformée de France)  


 

 AUTRES SITES

biblethora
civisme.politique
Coran Islams
La fin du monde
Religions

 

De même l'apôtre Paul