:

 

92 ans d'évolution personnelle

DIEU-LA RELIGION- L'EGLISE

1° - DIEU= IHVH

Alleluiah! Louange à Yah ( Yahvé ).

Dieu-Enfance IHVH. Trois monothéisme?   à Auschwichz où était Dieu?.
Les deux inséparables.  Dieu déconcertant faiblesse volontaire.


 

 Civisme et politique 

vus du point de vue biblique

à la lumière de Jésus 

et de son évangile.



11 accélération de l'histoire

13 Voici l'homme

15-devoir de désobeissance

16 Jesus notre seul avenir

17-BABEL orgueil des hommes

18-92ans evolution

19 Dieu-la religion-l'Eglise

20-vive l'Apocalypse-accueil.

21-accueil-l'imminence de la fin

22-conduite-a-adopter

23accueil-harmaguedon.

24000-accueil-jerusalem.











Jésus est....


" ...... celui que IHVH a envoyé".

ENFANCE:
Dés l'enfance, disais-je dans  un texte précédent, j'ai été intoxiqué par une religion inavouée que je nomme "la religion national-patriotique".
Religion inconsciente mais collective et généralisée dans le monde entier,elle parasite la foi chrétienne en unissant ( !) Jésus et  "César", le Messie de Dieu et le Pouvoir politique, l'allégeance à la Nation et l'allégeance au Royaume de Dieu, la disponibilité pour la guerre et l'amour des ennemis.
Union contre nature,
alliance impossible!
Pourtant, trois influences convergent pour " bourrer le crâne" de chaque enfant dès sa venue au monde: celle de la famille, celle de l'école, celle de l'Etat. Ensemble ces trois forces agissent pour mettre " sous influence" chacun de nous dès sa naissance et faire de lui un assassin potentiel, prêt à tuer.
&
Peut-être vous attendez-vous maintenant à lire dans les pages qui suivent un "procès" analogue, non plus dans le domaine politique mais, cette fois, dans le domaine religieux? Vais-je, de façon identique, dénoncer une intoxication? Et bien non! La vérité m'oblige à dire que le Dieu appris dés mon plus jeune âge est le vrai Dieu, le Dieu Vivant, le Dieu d'Israël, le Dieu de Jésus, le Dieu de tout disciple de Jésus.
Que ce soit à "l'Oratoire" ( l'Eglise réformée evangélique de Mazamet) où j'accompagnais ma mère lorque j'avais sept ou huit ans, que ce soit à Castres où je suivais le catéchisme avec d'autres collégiens  pensionnaires au Lycée Jean Jaurès, j'ai appris à connaître le Dieu biblique:

" Ecoutez-moi, " dit le Seigneur": Oui, c'est moi qui suis Dieu, il n'y en a pas d'autre!
(Esaïe 46. 9)
" Bien qu'on adore de prétendus dieux au ciel et sur la terre, il n'y a pour nous qu'un seul Dieu et Père de qui tout vient et vers qui nous allons, et un seul Seigneur, Jésus-Christ, par qui tout existe et par qui nous allons au Père."
(apôtre Paul: 1 Corinthiens 8. 4 à 6 )
et Jésus priant:
" La vie éternelle, c'est qu'ils te connaissent, toi le seul vrai Dieu et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ."
( Jean 17.3)


IHVH, nomimprononçable et indicible!
&
EXODE,

(Chapitre 3, 13 à 15)
Moïse dit à Dieu: " Eh bien! Je vais aller vers les fils d'Israël. Mais s'ils me disent: " Quel est ton nom?" que leur dirai-je?"
Dieu dit à Moïse:" Je Suis qui je serai". Il dit: " Tu parleras ainsi aux fils d'Israël:" Je Suis m'a envoyé vers vous....Le Seigneur, Dieu de vos pères, Dieu d'Abraham, Dieu d'Isaac, Dieu de Jacob, m'a envoyé vers vous. Tel est mon nom à jamais, c'est ainsi qu'on m'invoquera d'âge en âge."


Voilà l'identité,
 la révélation  et n
et l'engagement
du Dieu unique.
Donc le " Christianisme" trinitaire traditionnel n'est pas un "monothéisme" mais un "polythéisme". ( trois "personnes" divines)
L'islam, lui, est un " monothéisme" ( Allah seul!) mais un monothéisme faux ( Allah n'est pas IHVH)

TROIS MONOTHEISMES?

"Croyance en un Dieu unique", dit le dictionnaire pour définir le "monothéisme". Il l'oppose au "polythéisme", qui est la croyance à plusieurs dieux.
Il semble donc logique, par conséquent, de dire que le "christianisme" est un monothéisme. Et la tentation de dire cela est d'autant plus forte que, dans la Bible, tout nous y pousse. Nous venons de le lire: "C'est moi seul qui suis Dieu"... - " Il n'y a qu' Dieu"'- ..." Te connaître, toi un seulle seul vrai Dieu...."
Effectivement, dans le langage courant, il est devenu banal de parler des trois monothéismes: judaïsme, christianisme et islam. On  veut ainsi les rapprocher, leur trouver un dénominateur commun, en ajoutant souvent que ces trois religions sont toutes des "religions du Livre"( Tora, Nouveau Testament et Coran).  Et c'est Jérusalem qui est dite "trois fois sainte" parce qu'il y cohabitent les trois monothéismes. En poussant un peu plus loin, pourquoi ne pas dire que, à Jérusalem, il y a trois Dieux, fort différents certes, mais qui entretiennent des relations de bon voisinage?!, Jésus et Allah ensemble pourraient vous y accueillir si les prospectus de publicité touristique vous ont persuadé d'y aller voir les trois monothéismes!!!
Mais cessons d'ironiser. Reprenons les choses à la base, à la source:
- Oui, il y a un seul Dieu vivant et vrai.
-C'est le Dieu d'Israël, des juifs.
-Et c'est le Dieu de tous ceux qui croient en Jésus; les chrétiens n'ont pas d'autre Dieu qu'Adonaï YHVH, c'est à dire le Seigneur "Yahvé".
-Le Dieu d'Israël est inséparable de son "Fils unique", le Messie crucifié mais ressuscité en faveur de tous les hommes, les vivants et les morts, juifs ou non.
-Donc, tout autre "Dieu" que "Notre Père en Jésus-Christ" ne peut être qu'un Dieu faux, une idole, un "démon" ( 1Corinthiens 10-14 et 20-22,1 thessalonissiens 1. 9-10)
Donc, rien à voir avec cette lamentable réduction de YHVH à un des trois "monothéismes" du Livre, réduction devenue aujourd'hui monaie courante! ( Voir Jacques Ellul: "Islam et Judéo-christianisme", éditions PUF- 6 av. Reille 75014 Paris. 1° édition 2004)
Non! YHVH seul est le vrai Dieu.
MAIS OU ETAIT DONC LE DIEU DES JUIFS A AUSCHWITZ,
à Mauthausen et autres camps de la mort?
S'il existe, s'il est le seul Dieu vivant et vrai, que faisait donc YHVH, de 1939 à 1945, pendant qu'un tiers des juifs du monde disparaissait dans les chanbres à gaz du 3° Reich?
Au printemps 1944 Hitler a ordonné l'extermination des juifs de Hongrie. Ceux-là aussi étaient de trop et devaient être éliminés! Pour aller aux fours crématoires d'Auschwitz, les juifs de Budapest ont travaillé pour Mauthausen. Je les ai vus car, à ce moment là, je me trouvais dans ce camp, déporté politique. Je les ai vus, ces petits enfants qui s'accrochaient désespérément à la jupe de leur mère.... et ces hommes voués à une mort atroce simplement parce qu'ils s'appelaien,t "Isaac" ou "Jacob".
En même temps je réalisais que les responsables de cette horreur étaient les chrétiens de la "chrétienté" européenne, protestants et catholiques, unis dans le crime, depuis Hitler jusqu'au conducteur de la locomotive tirant ces wagons où les SS. enttassaient les juifs.
Après ce qui a eu lieu en Allemagne au 20° siècle, comment expliquer que le Dieu d'Israël n'ait rien fait pour sauver Israël, et le sauver de la main criminelle des chrétiens d'Allemagne?  Le silence de mort dont YHVH s'est  rendu coupable ne prouverait-il pas son inexistence?
La raison chancelle, assaillie par ces terribles questions et la " bonne théologie" s'égare. Ah! ici nous ne sommes plus au niveau des débats académiques de nos Facultés de théologie et des discutions abstraites sur la "Trinité", mais dans la réalité abjecte des êtres humains. En ce qui me concerne, je connaissais bien les Juifs d'autrefois, grâce aux récits bibliques appris dès mon enfance; mais maintenant ce sont les Juifs actuels qu'il m'a fallu connaître et aimer. Et cela, c'est autre chose! Comment comprendre et aimer ce Dieu si déconcertant, j'ose dire si révoltant?
Avez-vous des solutions?
Avez-vous des réponses?
Pouvez-vous m'aider?
Mais, s'il vous plait, pas de langue de bois!

SUITE:19012-Deux inseparables.Dieu déconcertant

accueil.html

  Georges SIGUIER  1920--2016
 (Pasteur, Église réformée de France)  


 

 AUTRES SITES

biblethora
civisme.politique
Coran Islams
La fin du monde
Religions