:
IHVH


VIVE L'APOCALYPSE, ET LA FIN de ce MONDE !

 LES DERNIERS TEMPS.

Mazamet 2013



 

 Civisme et politique 

vus du point de vue biblique

à la lumière de Jésus 

et de son évangile.



11 accélération de l'histoire

13 Voici l'homme

15-devoir de désobeissance

16 Jesus notre seul avenir

17-BABEL orgueil des hommes

18-92ans evolution

19 Dieu-la religion-l'Eglise

20-vive l'Apocalypse-accueil.

21-accueil-l'imminence de la fin

22-conduite-a-adopter

23accueil-harmaguedon.

24000-accueil-jerusalem.









Scrutons l'Apocalypse



A  partir du chapitre 12 de l'Apocalypse, nous constatons du changement significatif: des symboles nouveaux et de nouvelles figures emblématiques apparaissent, avec des modes d'expression et un style assez différents.
Notamment le "signe" de la Femme enceinte et le "signe" du Dragon sont au point de départ d'un combat mondial d'une intensité inouïe. C'est l'affrontement décisif entre, d'une part le Dieu d'Israël et son Messie, d'autre part toutes les Puissances du Mal et de la mort, toutes les Forces sataniques suprahumaines et politiques.

Puisque le temps inauguré par "l'incarnation" et la "glorification" du vrai Fils de Dieu est désigné par l'expression " les derniers temps", permettons-nous, avec un peu d'humour, de dire qu'à partir du chapitre 12 " c'est la lutte finale!"

L'Histoire de ce monde touche à sa fin mais elle va bien finir, très bien même, par un salut universel. Le Dieu qui est Amour, et son messie enfanté par jérusalem, sont les héros qui sortent vainqueurs de ce monde.
Victoire totale, puisqu'elle se solde par la mort  de... la Mort et de Satan!
Relisons donc le texte du chapitre 12 et répondons à la grande question:

Qui est donc cette femme?
La Femme et le Dragon

11.19 Et le temple de Dieu dans le ciel s'ouvrit, et l'arche de l'alliance apparut dans son temple. Alors il y eut des éclairs, des voix, des tonnerres, un tremblement de terre et une forte grêle.
12,1 Un grand signe apparut dans le ciel : une femme, vêtue du soleil, la lune sous les pieds, et sur la tête une couronne de douze étoiles. 2 Ele était enceinte et criait dans le travail et les douleurs de l'enfantement. 3 Alors un autre signe apparut dans le ciel : c'était un grand dragon rouge-feu. II avait sept têtes et dix cornes et, sur ses têtes, sept diadèmes. 4 Sa queue, qui balayait le tiers des étoiles du ciel, les précipita sur la terre. Le dragon se posta devant la femme qui allait enfanter, afin de dévorer l'enfant dès sa naissance, 5 Elle mit au monde un fils, un enfant mâle; c'est lui qui doit mener paître toutes les nations avec une verge de fer. Et son enfant fut enlevé auprès de Dieu et de son trône. 6 Alors la femme s'enfuît au désert, où Dieu lui a fait préparer une place. pour qu'elle y soit nourrie mille deux cent soixante jours,
7 II y eut alors un combat dans le ciel ; Michaël et ses anges combattirent contre le dragon. Et le dragon lui aussi combattait avec ses anges, 8 mais il n'eut pas le dessus : il ne se trouva plus de place pour eux dans le ciel. 9 II fut précipité, le grand dragon, l'antique serpent, celui qu'on nomme Diable et Satan, le séducteur du monde entier, il fut précipité sur la terre et ses anges avec lui. 10 Et j'entendis une voix forte qui, dans le ciel, disait : Voici k temps du salut, de la puissance et du Règne de notre Dieu, et de l'autorité de son Christ; car il a été précipité, l'accusateur de nos frères, celui qui les accusait devant notre Dieu, jour et nuit. 1l Mais eux, ils l'ont vaincu par le sang de l'agneau, et par la parole dont ils ont rendu témoignage : Ils n 'ont pas aimé leur vie jusqu'à craindre la mort. 12 C'est pourquoi soyez dans la joie, vous les cieux, et vous qui y avez votre demeure! Malheur à vous, la terre et la mer, car le diable est descendu vers vous, emporté de fureur, sachant que peu de temps lui reste.
13 Quand le dragon se vit précipité sur la terre, il se lança à la poursuite de la femme qui avait mis au monde l'enfant mâle.14 Mais les deux ailes du grand aigle furent données à la femme, pour qu'elle s'envole au désert, au lieu qui lui est réserve pour y être nourrie, loin du serpent, un temps, des temps et la moitié d'un temps. 15 Alors le serpent vomît comme un fleuve d'eau derrière la femme pour la faire emporter par les flots. Ï6 Mais la terre vint au secours de la femme : la terre s'ouvrit et engloutit le fleuve vomi par le dragon. 17 Dans sa fureur contre la femme, le dragon porta le combat contre le reste de sa descendance, ceux qui observent les commandements de Dieu et gardent le témoignage de Jésus. 18 Puis il se posta sur le sable de la mer.
(Livre de l'Apocalypse chapitre 11.19 à 12. 18) version T.O.B.

LE MESSIE FILS DE SION.

La figure féminine qui paraît au début du chapitre 12 est-elle une personne humaine précise? Les catholiques romains répondent pratiquement "oui" en identifiant cette femme à Marie, la mère deu Seigneur, (contrairement à leurs exégètes actuels).
Mais  l'examen de l'ensemble du chapitre  nous oblige à voir en cette femme   en train d'accoucher une entité collective, en l'occurence Jérusalem-Sion. De même que, dans nos mairies, le buste de "Marianne" représente la République Française, de même ici la femme drapée de soleil représente la Cité de Dieu, Sion. Les douze étoiles sur sa tête symbolisent les douze tribus d'Israël, et ses enfants (verset 17), frères du Messie, sont tous ceux qui "gardent le témoignage de Jésus".
Celui-ci est aisément identifiable comme être humain unique ( incarnation, résurrection et ascention) et comme Messie d'Israël prophétisé par le psaume 2. verset 5, cité ici textuellement:" Elle mit au monde un fils, un garçon: c'est lui, ce berger, qui doit gouverner les nations avec un septre de fer". Figurer la Cité de Dieu sous les traits d'une épouse ( Sion, la jeune femme) les prophètes d'Israël l'avaient souvent fait. Jean, le prophète de l'Apocalypse, le fait à son tour.

LA LUTTE FINALE.

Jusqu'au chapitre 20 nous assisterons maintenant à la guerre la plus totale de toutes les guerres, au combat le plus universel de tous les combats. Non pas une lutte opposant des hommes entre eux mais LA LUTTE opposant le monde entier à Dieu et à Jésus. Une lutte à mort!
En effet toutes les Forces qui veulent à tout prix empêcher le salut du monde se coalisent et combattent contre les deux inséparables sauveurs du monde, le Père et son Fils Jésus. Le  chef de la coalitions, pourrait-on dire, est celui que Jésus nomme " le Prince de ce monde" (évangile de Jean14.30). C'est le Dragon rouge-feu qui "se poste pour dévorer l'enfant dès sa naissance", le Diable, Satan, le Serpent. Il sait qu'il n'a devant lui que peu de temps car l'Agneau, son ennemi, est déjà victorieux. C'est pourquoi il redouble de haine, de fureur et de méchanceté. Impuissant contre Jésus lui-même (désormais hors de sa portée) il se retourne contre les chrétiens dont il fait souvent des "martyrs", mis à mort par les Bêtes (Chapitre 13) . Mais, au total, comme les hébreux dans le désert du sinaïe, l'Israël de Dieu, traqué dans le désert des peuples (verst 14) et persécuté, sera sauvé par Jésus.

FACE A FACE: QUI VA MOURIR?

Dieu  ( IWHWH)       <  >                                  Satan
Jésus                            <  >                                     César
L'Esprit Saint             <   >               Les faux prophètes
La "Trinité"                   <   >                    Le trio diabolique
Les anges de Dieu                <  >                          les anges de Satan
Jérusalem                                   <   >                                     Rome  (Babel )
La Jérusalem nouvelle                  <  >                            La Jérusalem d'en bas.
La création nouvelle                       < >                               La création ancienne.
Alleluia !             <  >                   Malheur!   


- La mort de la 2° Bête.
- La mort de la 1° Bête.
- La mort de Satan.
- La mort de Rome ( Babel).
La mort de ce monde= la fin du "Siècle présent"
Le temps perpétuel et la Vie éternelle.

L'ACTUALITE DES CHAPITRES 13 à 20
en bref
* " Le prince de ce monde" (" le meurtrier") ainsi nommé par Jésus, est  l'inspirateur et le chef caché de tous les Pouvoirs politiques, militaires et financiers qui ont gouverné et qui gouvernent en ce monde. La prophétie les dénonce.

* La prophétie de l'Apocalypse nous les montre comme un trio diabolique qui "singe" le Père et le Fils, et qui inspire depuis toujours ces trois réalités : le Pouvoir politique, le Pouvoir idéologique (religieux) et la Cité ( Babel) siège des Pouvoirs.("Rome" notre monde du 21°siècle).

* Jean, à Patmos, a illustré ces réalités permanentes par de nombreux symboles empruntés à la Bible, à la culture de son époque et à la situation politique du 1° siècle ( souveraineté de Rome, culte impérial...)

* Mais la Bonne Nouvelle ainsi présentée est que Jésus, grâce à sa mort et à sa glorification, va rapidement venir, remplacer ce monde-ci par son "Royaume" et établir pour toujours le règne de l'Amour.

LA FIN DE CE MONDE:
chapitres 15 à 20
En ce mois de novembre 2012, la fin du monde connaît un regain d'actualité. Par exemple:" Les Mayas ont-ils prédit l'extinction prochaine de notre monde le 21 décembre 2012? " nous demande  la revue " Le monde des religions" ( N) 50, 2011, pages 20 et suivantes) Mais la revue veut couper court à cette rumeur!. Autre exemple : la revue ' Science et Vie" ( décembre 2012) met sous nos yeux, aujourd'hui même, le titre accrocheur suivant: "Fin du monde: le "Higgs" livre une première prophétie" ( article de Mathieu Groussan). Et le titre est suivi du résumé suivant: "Avec la découverte du boson  de Higgs, les physiciens revoient tous leurs calculs. Or ceux qui portent sur le vide de l'univers précisent une... "apocalypse": loin d'être stable, le vide pourrait tomber.... dans le vide, entrainant le monde avec lui."
Bref en Arriège , fin décembre, autour d'une montagne "sacrée", la foule des illuminés risque d'être tellement nombreuse et la sécurité tellement menacée que " la Dépèche du Midi", récemment, ironisait en titrant un de ses articles: "L'Etat veille sur la fin du monde!".
Allons! en vérité, sachons que c'est JESUS seul qui va assurer la fin des " derniers temps".

 LA VICTOIRE DE JESUS.


" Alors je voyais le ciel ouvert: c'était un cheval blanc; celui qui le montait se nomme Fidèle et Véritable. Il juge et il combat avec justice....Il est revêtu d'un manteau trempé de sang, il se nomme la Parole de Dieu. Les milices célestes le suivaient sur des chevaux blancs, vétues d'un lin blanc et pur.
De sa bouche sort un glaive acéré pour en frapper les nations ... ( La Parole)
Et je vis la Bête, les  rois de la terre et leurs armées, rassemblés pour combattre le cavalier et son armée.
La Bête fut capturée, et avec elle le faux prophète ( la seconde bête du chapitre 13.).... Tous deux furent jetés vivants dans l'étang de feu embrasé de soufre. Les autres périrent par le glaive qui sortait de la bouche du cavalier."
 (Apocalypse 19. 11 à 21).

Quand au Diable , le "séducteur", " il fut précipité dans l'étang de feu et de soufre, auprès de la Bête et du faux prophète". Fin du Diable !
La "seconde mort", symbolisée par l'étang de feu, est la mort définitive, l'anéantissement, sans résurrection possible ( voir 2. 11)


Suite: 2006-temps-perpetuel




Georges SIGUIER  1920--2016
 (Pasteur, Église réformée de France)  





 AUTRES SITES

biblethora
civisme.politique
Coran Islams
La fin du monde
Religions