:


 

LA FIN DE CE MONDE
et L'IMMINENCE DE LA FIN



Le temps qui nous reste  
 Mazamet 2014


Mazamet 2012
La fin  du monde ou de ce monde
Anéantissement de l'Univers?Non
La fin du monde et...Dieu. La prospective eschatologique. Le début de la souveraineté éternelle.
Ascension et Retour de Jésus. La Parousie du Fils de l'Homme.
La fin des "jours de détresse". L'unique espérance. Le temps presse....

 

 Civisme et politique 

vus du point de vue biblique

à la lumière de Jésus 

et de son évangile.



11 accélération de l'histoire

13 Voici l'homme

15-devoir de désobeissance

16 Jesus notre seul avenir

17-BABEL orgueil des hommes

18-92ans evolution

19 Dieu-la religion-l'Eglise

20-vive l'Apocalypse-accueil.

21-accueil-l'imminence de la fin

22-conduite-a-adopter

23accueil-harmaguedon.

24000-accueil-jerusalem.












LA FIN DU MONDE?
NON! pas la fin du monde mais seulement la fin de ce monde

FAUT-IL ATTENDRE LA FIN DU MONDE ou bien la fin de ce monde?
Périodiquement ce sujet occupe les esprits, les medias s'en mêlent et on en parle à tord et à travers. La grande erreur, généralisée, est la confusion entre "fin du monde" et "fin de ce monde". Ce n'est pas la même chose!
La fin du monde est plus ou moins comprise comme la fin du cosmos et le retour du néant de cet univers en expansion, issu du "big-bang"; dont nous ne sommes qu'un grain de sable dans l'immensité de l'océan. Penser que cet Univers va disparaître est absurde.
Par contre, penser que notre planète peut et doit avoir une fin n'est pas absurde. Soit demain par la collision de la terre avec un énorme astéroïde soit dans des millards d'années par "mort naturelle". Quant à la fin du genre humain, les humains eux-mêmes sont devenus capables de l'accélérer!
Mais Jésus, Lui, n'annonce pas la disparition du cosmos. Il n'annonce pas non plus l'anéantissement de notre terre. Au contraire, il annonce la re-naissance de notre monde, le "renouvellement de toutes choses" et la substitution du Royaume à l'ordre actuel


.
L'Univers, la Terre et le genre humain vont-ils être anéantis par le jugement de Dieu?
Certes pas! Notre Histoire va très bien finir.

LA FIN DU MONDE ET....DIEU
Il ne faut plus les dissocier, il faut cesser de séparer l'un de l'autre.
Il y a deux manière de le faire: soit en niant la réalité de Dieu,
soit en niant le projet divin de mettre fin à ce monde, notre monde.
Lorsque, par agnosticisme ou athéisme, on croit que la fin du monde est entre les mains de l'humanité elle-même, que les hommes sont capables soit d'empêcher soit de provoquer la fin du monde où ils vivent, alors on se condamne à d'étranges illusions. On voit bien que le mal est partout et que le genre humain est mauvais mais on ne veut pas le savoir. On préfère la politique de l'autruche et le tragique déni de la réalité. N'est-ce pas le cas de Michel Rocard, notre ancien ministre, qui répondait ceci à des journalistes de "Réforme": "On ne doit pas ajouter à une surestimation des dangers une sous-estimation de l'espèce humaine et de sa capacité à s'en sortir. L'intelligence humaine est une source d'espérance..."? Dormez-donc  tranquilles,braves gens! On peut donc être plein de l'Espérance du Salut sans croire en Jésus et sans se fier à l'amour de Dieu!!

LA PERSPECTIVE ESCHATOLOGIQUE
de tout le Nouveau Testament est évidente: "Nous sommes dans les derniers temps et la fin de ces temps est proche."
Voici quelques citations, parmi des centaines:

-" Après que Jean eut été livré, Jésus vint en Galilée. Il proclamait l'Evangile de Dieu et disait: "Le temps est accompli et le Règne de Dieu s'est fait proche. Convertiossez-vous et croyez à la Bonne Nouvelle"
(Marc 1. 14.15)
-"Après avoir, à plusieurs reprises et de bien des manières, parlé autrefois aux pères dans les prophètes, Dieu, dans les derniers temps où nous sommes, nous a parlé à nous par son Fils... "
(Hébreux 1.1 à 4)
-"La fin de toutes choses est proche. Donc...."
( 1 Pierre 4.7)
-" Vous savez en quel temps nous sommes: voici l'heure de sortir de votre sommeil; aujourd'hui, en effet, le salut est plus près de nous qu'au moment où nous avons cru. La nuit est avancée, le jour est tout proche.
(Romains 13. 11 et 12)
-" Ce Jésus, qui vous a été enlevé pour le ciel, viendra du ciel de la même manière qu'il est parti."
(Actes des Apôres 1. 11)

LE DEBUT DE LA SOUVERAINETE ETERNELLE.

"Dans ma vision  je voyais ceci: des trônes furent installés et un Vieillard s'assit. Son vêtement était blanc comme de la neige, la chevelure de sa tête comme de la laine nettoyée. Son trône était en flammes de feu, avec des roues en feu ardent. Un fleuve de feu coulait et sortait de devant  lui. Mille milliers le servaient; dix mille myriades se tenaient devant lui.
Le tribunal siègea et des livres furent ouverts. La Bête fut tuée... Quand au reste des Bêtes, on fit cesser leur souveraineté et une prolongation de vie leur fut donnée jusqu'à une date et un moment déterminés.
Puis je regardais dans les visions de la nuit, et voici qu'avec les nuées du ciel venait comme un Fils de l'Homme. Il arriva jusqu'au Vieillard.... Il lui fut donné souveraineté, gloire et royauté: les gens de tous peuples, nations et langues le servaient. Sa souveraineté est éternelle et ne passera pas et sa royauté, une royauté qui ne sera jamais détruite..."
(Daniel 7. 9 à 28 )
Les chapitres 4 et 5 de l'Apocalypse de Jean (et 20.11) doivent être comparés à la prophétie de Daniel.

ASCENSION ET RETOUR.
"A ces mots, sous leurs yeux, Jésus s'éleva et une nuée vint le soustraire à leurs regards. Comme ils fixaient encore le ciel où Jésus s'en allait, voici que deux hommes en vêtements blancs se trouvèrent à leur coté et leur dirent: "Gens de Galilée, pourquoi restez-vous là à regarder le ciel?  Ce Jésus qui vous a été enlevé pour le ciel viendra de la même manière que vous l'avez vu s'en aller vers le ciel."
( Actes des Apôtres 1. 9 à 11 )

L'Ascension a été, à Jérusalem, la montée du Messie jusqu'à "la droite de Dieu". La parousie sera la descente du Messie ici-bas.
Non pas pour un retour au ciel où il nous emmènerait  avec lui, mais pour être "Dieu avec nous" ("=Emmanuel") sur une terre transformée.

" Alors je vis un ciel nouveau et une nouvelle terre.... Et la cité sainte, la Jérusalem nouvelle, je la vis qui descendait du ciel, d'auprès de Dieu..."
(Apocalypse 21.1 à 5)
Quand à la Jérusalem d'en-bas, la Jérusalem actuelle:
Elle sera foulée aux pieds par les nations ( les non-juifs) jusqu'à ce que soit accompli le temps des nations"
 (Evangile de Luc 21. 24)

LA PAROUSIE DU FILS DE L'HOMME.
"Fils de l'Homme". C'est par cette expression que Jésus, souvent, se désignait lui-même. Il la tenait du prophète Daniel qui, dans ses visions prophétiques, avait reçu la révélation du sens de l'Histoire et de l'avenir politique du monde. Cet avenir ne sera  pas le triomphe définitif d'une super-puissance succédant aux précédents empires mondiaux.. Il sera la victoire du peuple d'Israël "incarné" dans un "messie" venant du Dieu d'Israël. Contrairement aux Bêtes, symbolisant les Pouvoirs mondiaux du siècle présent, c'est un humain qui apportera "d'en haut" et réalisera ici-bas le Royaume éternel de Dieu.
Le "Fils de l'Homme" est Jésus de Nazareth.
Son premier Avènement a eu lieu lorsqu'il a été mis à mort à Jérusalem. Mais Dieu a aussitôt rendu la vie a ce crucifié. Bien plus, il l'a glorifié en l'élevant à la souveraineté mondiale et éternelle. Ainsi "à sa droite" siège le Roi des Juifs.
Son second et ultime Avènement va être son "retour" dans la gloire divine, son "arrivée", sa "Parousie" le rendant visible à tous:

LA FIN DES JOURS DE DETRESSE:

"Il y aura une grande détresse , telle qu'il n'y en a pas eu depuis le commencement du monde jusqu'à maintenant.... En effet, de faux Messies et de faux prophètes se lèveront et produiront des signes formidables et des prodiges, au point d'égarer, s'il était possible, même les élus.... Si donc on vous dit:" Le voici dans le désert", ne vous y rendez-pas, ou "le voici dans les lieux retirés n'allez pas le croire".
En effet comme l'éclair part du levant et brille jusqu'au couchant, ainsi en sera-til de l'Avènement du Fils de l'Homme....
Après la détresse de ces jours-là ( le temps d'avant la Parousie, le "temps des nations") le soleil s'obscurcira, la lune ne brillera plus, les étoiles tomberont du ciel, et les puissances des cieux seront ébranlées.
C'est alors qu'apparaîtra dans le ciel le SIGNE: le Fils de l'Homme ( le "soleil" de Dieu)... Toutes les tribus de la terre le Fils de l'Homme arrivant sur les nuées du ciel, dans la plénitude de la puissance et de la gloire. Il verrontrassemblera alors ses élus" pour les faire héritier du Royaume inébranlable ."
(Hébreux 12. 26.29- 9. 24 à 28-10.36 à39)





L'enfant de Noël est l'unique Espérance du monde et de chacun de nous
Ne nous contentons pas de croire en Jésus, nous chrétiens, mais laissons-nous habiter par son ESPERANCE.
Le temps presse et l'amour du Christ nous presse.


Georges SIGUIER  1920--2016
 (Pasteur, Église réformée de France)  



 

 AUTRES SITES

biblethora
civisme.politique
Coran Islams
La fin du monde
Religions