:





 

QUAND VOUS VERREZ
HARMAGUEDON.....
Georges Siguier 2015

 

 Civisme et politique 

vus du point de vue biblique

à la lumière de Jésus 

et de son évangile.



11 accélération de l'histoire

13 Voici l'homme

15-devoir de désobeissance

16 Jesus notre seul avenir

17-BABEL orgueil des hommes

18-92ans evolution

19 Dieu-la religion-l'Eglise

20-vive l'Apocalypse-accueil.

21-accueil-l'imminence de la fin

22-conduite-a-adopter

23accueil-harmaguedon.

24000-accueil-jerusalem.













ANNEE  1967
Ce fut l'année d'une nouvelle guerre entre l'Etat d'Israël et ses voisins Arabes. Israël en sortit vainqueur. Son armée Tsahal prit possession de la péninsule du Sinaï, de la rive orientale du canal de Suez, de la partie de la Jordanie située à l'ouest du Jourdain, des hauteurs du Golan ( en Syrie) et surtout Israël récupéra la vieille ville de Jérusalem.
Ce dernier évènement a fait l'objet d'interprétations spirituelles contradictoires: en voici un écho.
Quand nous avons vu le 7 uin 1967, devant le mur des lamentations le rabbin Goren et les parachutistes vainqueurs célébrer cette victoire .
Si comme eux, nous y avons vu la fin du temps des nations, le début de la Jérusalem indivisible et éternelle, et l'aube des temps messianiques où Jérusalem ne sera plus "foulée aux pieds par les nations", Nous nous sommes trompés, comme se trompaient alors les juifs, et leur rabbin  interprétant mal la Torah qu'il serrait sur son coeur.

Le rabbin Goren portant la Thora, sonne le shofar devant le mur, tandis que les soldats écoutent dans une attitude de saint recueillement. Il y a plus qu'une victoire de guerre!?



1967-2015
Il y a presque 50 ans, à Jérusalem, que se passait-il?Au printemps 1967, la guerre israëlo-arabe se terminait par la victoire militaire d'Israël avec la récupération par l'Etat juif, de la totalité de Jérusalem. Citon l'écrivain Jean Lartéguy "Mourir pour Jérusalem" pages 397-400)
"Le drapeau de David flotte sur la mosquée d'Omar.... Des soldats jordaniens tirent encore quand le grand rabbin Goren essoufflé, barbu, pleurant de joie, se précipite vers le mur et l'embrasse. Puis il joue du chofar, la corne de bélier, et entonne la prière reprise par les parachutistes, dont peu sont pratiquants mais qui se souviennent de l'avoir apprise:
"Béni-sois-tu, Eternel, qui nous a fait vivre  pour nous faire connaître un tel instant!"
Le 28 juin le Parlement israëlien, la Knesset, proclame la réunification de Jérusalem, réunification "irrévocable, irréversible,éternelle".
Ce soir là, "écrit Jean Lartéguy, un spécialiste désabusé du MoyenOrient me dit: "Les Israéliens ne savent pas ce qu'ils font. A se demander s'ils ont bien lu la Bible! Rappelle-toi Ezéchiel (16.15)"Jérusalem, tu as fait de ta beauté une abomination: tu as offert ton corps à tous les passants! Je vais rassembler tous les amants, ils te dépouilleront, ils te laisseront nue, ils te perceront de leurs glaives... dit le Seigneur".
Non! Jérusalem n'est à personne, ni aux juifs ni aux chrétiens ni aux musulmans... sauf aux dieux auxquels, au cours des siècles, elle n'a cessé de se prostituer. Or, on n'épouse pas une prostituée, on ne lie pas éternellement son destin au sien! Car ce mot:"éternellement"je l'ai bien entendu à la Knesset et il m'a éffrayé.
L'année suivante, le 2 mai, au cours d'une grande parade, Tsahal, l'armée israëlienne célébrait ses "Noces avec Jérusalem" et ses soldats faisaient le serment de mourir jusqu'au dernier plutôt que de perdre leur "Epouse".... Ce soir-là, comme la mariée était belle, et dangereuse! ......"Oui, c'est une ville dangereuse que Jérusalem" me dit un ambassadeur à coté de moi sur l'estrade des officiels. Et il ajouta:Je redoute que ces "noces"de notre armée ne soient des noces de sang! Car nous (les juifs) nous ne sommes pas les seuls à avoir aimé et à aimer Jérusalem!"
*
"Noces de sang!", Oui, assurément, c'est la réalité, c'est l'Histoire, celle des Juifs et celle des Palestiniens.Le sang des uns et ses autres n'a pas cessé de couler (le sang des autres!), tous pourtant adeptes des "trois monothéisme" (comme on dit communément!) se faisait la guerre entre eux! Non! ce qui s'est passé à Jérusalem en 1967 n'était pas" le commencement de la Rédemption" car le premier acte de la Rédemption a eu lieu en l'an 30, hors des murs de Jérusalem, sur le poteau d'exécution d'un certain Yechoua, de Nazareth.
Noces de sang!Oui car c'est l'accouplement antichristique de la prostitution spirituelle de la "Jérusalem d'en-bas" avec ses amants divinisés qui sont les dieux de nos cités humaines: la Patrie,la Nation, l'Etat, le Pouvoir, la Finance, le Marché, et la Force armée.
Que le chofar de Goren l'aumônier militaire sonne plutôt le glas pour annoncer la fin des "noces de sang", et l'arrivée des "Noces de l'Agneau, l'Agneau de Dieu, Jésus (Apocalypse 14,9)

Que voyons-nous, en ce début 2015?

-Par quoi  le Mont du Temple est-il dominé, Il l'est par les mosquées de l'Islam dont les gardiens surveillent la ville, leur 3° ville sainte aprés la Mecque et Médine. Les nations préfèrent Sion!
- L'Etat d'Israël est toujours en guerre,riposte sans cesse aux Palestiniens et à leurs roquettes, et, à Gaza  tue des femmes et des enfants inocents, maintenant les gazaouis dans la misère.
- L'hostilité, contre les Sionistes,des mouvements de Djihad tels que le hamas et le Fatah et le Fatah n'a pas désarmé. Bien au contraire, cette guerre s'est exportée en Europe et, à la mi-janvier, a prouvé sa dangerosité. Elle sévit de plus en plus au Moyen-Orient, avec la création de "l'Etat islamique de l'Irak et de la Syrie" (Daech)
- Non, Harmaguédon n'a pas commencé en 1967! Le Grand Jour d'Adonaï-Yahvé est encore à venir et nous nous y préparons non pas avec des "armes charnelles" mais avec les "armes de l'Esprit", c'est à dire la Parole prophétique de l'Apocalypse.
- Quant au programme antisémite qui fait peur aux Juifs de la Diaspora comme aux juifs vivant en Israël, le voici, toujours d'actualité
"UNE ELIMINATION D'ISRAEL PAR ETAPES.

La télévision détat  syrienne a récemment diffusé une interwew d'Abbas Zaki, membre du comité central du Fatah (l'une des deux principales organisations palestiniennes), qui déclarait: "Même les plus radicaux d'entre nous, le Hamas, ou "les forces combattantes", réclamons un Etat (palestinien) établi sur les frontières de 1967. Ensuite nous irons plus loin car "l'idée inspiratrice" ne peut être appliquée d'un coup; elle le sera par paliers....
ANTISEMITISMES
Or, lors d'une interview donné à la chaîne qatarie Al-Jazeera, Abbas Zaki avait expliqué que cette "idée inspiratrice" était un plan d'élimination par étapes d'Israël, la première étant de rendre impossible sa survie en créant un Etat palestinien sur les frontières de 1967. Et il avait ajouté:" Vous pouvez le dire entre vous, mais pas au monde..... ( Information donnée par la revue chrétienne "Documents Expériences" page 5 du N° 174 de mars 2014(centre missionnaire 29270 Carhaix (France)
".... éliminer Israël, rendre impossible sa survie"... et pour cela, procéder par étapes...", nous reconnaissons là l'idée inspiratrice, le programme diabolique de tout antsémitisme. Nous retrouvons celui-ci aujourd'hui, après l'avoir connu  au siècle dernier . (la Choah)
Le livre de l'Apocalypse nous le fait voir aussi, avec sa façon de parler spécifique, mais toujours en annonçant sa fin définitive, conjuguée avec l'anéantissement de Satan, de la Mort et de toutes les forces du Mal.
C'est ainsi qu'en revenant au chapitre 16  verset16, nous trouvons ce qui est repris au chapitre 20, sous une autre forme:
"Le 6°ange répandit sa coupe sur le grand fleuve Euphrate: l'eau en fut asséchée pour préparer la voie aux rois qui viennent de l'Orient. Alors, de la bouche du dragon (chapitre 12),de la  bouche de la Bête(chapitre 13) et de la bouche du faux prophète (chapitre 13), je vis sortir trois esprits impurs, tels des grenouilles.En effet, ce sont des esprits de démons. Ils accomplissent des prodiges et s'en vont trouver les rois du monde entier afin de les rassembler pour la guerre, le combat du Grand jour de Dieu tout puissant.... Ils les rassemblèrent au lieu qu'on appelle en hébreu "Harmaguédon".
"Alors le 7°  ange répandit sa coupe dans les airs et, du Temple céleste sortit une voix forte venant du Trône. Elle dit:" C'en est fait! La grande cité (Jérusalem) se brise en trois parties et les cités des nations s'écroulèrent. Alors Dieu se souvint (pour la juger) de Babylone la grande ("Babel", la cité mondiale) c'est à dire Rome.
C'est le jugement du monde....;mais  le dernier: Harmaguédon ne sera pas suivi de nouvelles "coupes de colère!". de l'humanité contre Dieu aboutit à la victoire définitive du Seigneur Dieu et de son Messie. Notons bien le caractère La lutte finalepolitique de ce dénouement. Il n'est donc pas exact, pour parler de l'hostilité de ce monde contre Dieu, de dire "hostilité contre l'Eglise". C'est contre Israël, contre Jérusalem et contre la politique du Messie que les nations se liguent (psaume 2). Et c'est de toute la politique des Nations que le Dieu vivant triomphera.

Georges SIGUIER  1920--2016
 (Pasteur, Église réformée de France)  


Le webmaster : Edmond Savajol:ed.savajol@wanadoo.fr


 AUTRES SITES

biblethora
civisme.politique
Coran Islams
La fin du monde
Religions