CIVISME ET POLITIQUE

La politique du Messie 

"Il allait de lieu en lieu, faisant du bien à tous."

 Civisme et politique 

vus du point de vue biblique

 à la lumière de Jésus 

et de son évangile.



11 accélération de l'histoire

13 Voici l'homme

15-devoir de désobeissance

16 Jesus notre seul avenir

17-BABEL orgueil des hommes

18-92ans evolution

19 Dieu-la religion-l'Eglise

20-vive l'Apocalypse-accueil.

21-accueil-l'imminence de la fin

22-conduite-a-adopter

23accueil-harmaguedon.



 
 

Dieu Déclare la Guerre.

Cela s'est passé, historiquement, au temps de César Auguste, l'empereur romain qui régna de 29 avant J.C. à 14 après J.C. Géographiquement, l'événement eut lieu à Bethléem, une bourgade de Judée, au pays d'Israël soumis au Pouvoir de César. Cette nuit-là, une proclamation divine retentit aux oreilles de quelques bergers occupés à garder leur troupeau, dans la campagne:

"N'ayez pas peur!

car je viens vous annoncer une bonne nouvelle qui sera une grande joie pour tout le peuple. 

Il vous est né aujourd'hui, dans la ville de David, un Sauveur qui est le Christ Seigneur Et voici le signe qui vous est donné:

Vous trouverez un nouveau né emmailloté et couché dans une mangeoire."

( Luc 2. 10 à 12 )

 Cette information, ce faire part d'une heureuse naissance est un " évangile", c'est à dire en grec, une joyeuse nouvelle. Et même ici, un message d'autant plus joyeux et d'autant plus extraordinaire que ce bébé est qualifié de " Sauveur", de " Christ"( = Messie ), de " Seigneur" ( Roi Souverain) ! Titres politiques de ce Libérateur promis par les prophètes et attendu depuis des siècles: le Messie du Dieu d'Israël.

Or une telle annonce est une véritable déclaration de guerre qui vise ce " Seigneur" tout puissant qui, de Rome, règne sur le monde entier. C'est César et sa prétention " divine" qui sont l'objet de cette déclaration ironique d'Adonaï *YHWH*

En effet, les proclamations politiques des empereurs romains étaient appelées des " évangiles".

Lorsque, par exemple en cas de victoire militaire, le héraut impérial ( le crieur public ) claironnait le message de César, il disait:

"Je vous annonce une bonne nouvelle qui sera pour tout le monde une grande joie....."

Nous remarquerons aisément l'ironie de l'évangiles de Dieu: au moment même où César Auguste ordonne par décret " le recensement de toute la terre", un " contre-évangile", celui du vrai Dieu, retentit dans la nuit des collines de Judée! Avec les mots des évangiles de César!! Mais pour contrer et contester la prétention de la " Babel" mondiale, la " Rome éternelle".

Oui, la naissance du fils de Myriam de Nazareth est la déclaration de guerre de Dieu à César, et à tout " César" à venir. La lutte politique entre les deux rivaux s'est nouée là, a commencé là, à Bethléem, pour la souveraineté sur le monde entier. Qui sortira vainqueur ?

Qui sera le véritable et définitif " Seigneur" et "Sauveur" universel ? Ce sera ou César* ou Dieu.

  * A partir de Jules César, le titre de " César" a servi à désigner tous les empereurs romains. Puis ce mot, dans toutes les langues, a désigné les grands chefs détenteurs du Pouvoir au plus haut niveau ( Tsar, Kaiser etc.... ) et, finalement, l'État, et son Pouvoir suprême, disposant de "l'épée " justicière".

*Adonaï en Hébreu veut dire " Seigneur".

*YHWH sont les quatre consonnes hébraïques qui disent le nom indicible du Seigneur d'Israël.

Suite
 
 

Georges SIGUIER  1920--2016
 (Pasteur, Église réformée de France)  


 

 AUTRES SITES

biblethora
civisme.politique
Coran Islams
La fin du monde
Religions