CIVISME ET POLITIQUE

Le civisme du Chrétien

 
Civisme et politique 

vus du point de vue biblique

 à la lumière de Jésus 

et de son évangile



11 accélération de l'histoire

13 Voici l'homme

15-devoir de désobeissance

16 Jesus notre seul avenir

17-BABEL orgueil des hommes

18-92ans evolution

19 Dieu-la religion-l'Eglise

21-accueil-l'imminence de la fin

22-conduite-a-adopter

23accueil-harmaguedon.

24000-accueil-jerusalem.



 

   Le civisme pratiqué par les chrétiens

Continuité ou rupture entre le christ et les premiers chrétiens ? 

 L'art du funambule.

 Le funambule est l'acrobate qui marche sur la corde raide. Il est l'équilibriste qui, soit dans un cirque soit tout en haut d'un ravin, avance sur un filin tendu Il va, en équilibre instable, d'un bout à l'autre, sans cesse menacé de chute....Mais il avance et il progresse, et il réussit!

Cependant il lui faut un balancier, ce long bâton tenu des deux mains pour assurer constamment l'équilibre: la Parole. Il lui arrive de tomber... Aussi place-t-on en dessous du fil tendu, un peu plus bas, un filet, une grâce salvatrice, pour récupérer l'artiste en cas de chute: n'est-ce pas le Pardon ?

 Telle est la marche du chrétien dans son obéissance à son Maître. Non pas la confortable pratique occasionnelle d'une pratique rituelle mais un parcours terriblement risqué: l'obéissance à jésus, pour Jésus, par amour. Le chrétien tombe souvent, tantôt à gauche tantôt à droite, souvent fautif.

Mais il y a le PARDON fidèle de son Sauveur.... qui le récupère !

 " Va en Paix ! "

Voici comment le théologien J. Ellul commente le récit de l'amour de Dieu pour son " ennemi", le général Naaman, ( 2 Rois 5. 19 )

" Parce que dorénavant ce puissant général est un pauvre, par son déchirement et sa repentance, Dieu lui assure sa paix.... Mais aussi, malgré le conflit, sa foi et sa conduite, malgré cette accusation que sa conscience porte contre lui, voici que Naaman reçoit l'attestation; Voici qu'il repose dans la paix de Dieu et cesse d'être rongé par l'idolâtrie de l'État, qui divise et corrompt la profondeur de l'homme."
( Jacques Ellul " politique de dieu, politiques de l'homme" ( éditions universitaires, Paris, 1966, pages 42 à 45 ).

 
Suite

 

 

 

 


 

Georges SIGUIER  1920--2016
 (Pasteur, Église réformée de France)  


 

 AUTRES SITES

biblethora
civisme.politique
Coran Islams
La fin du monde
Religions