CIVISME ET POLITIQUE

La politique

 Le monde, Israël, l'Eglise .

 
 Civisme et politique 

vus du point de vue biblique



11 accélération de l'histoire

13 Voici l'homme

15-devoir de désobeissance

16 Jesus notre seul avenir

17-BABEL orgueil des hommes

18-92ans evolution

19 Dieu-la religion-l'Eglise

21-accueil-l'imminence de la fin

22-conduite-a-adopter

23accueil-harmaguedon.

24000-accueil-jerusalem.



.

 

 

 Trois grandes collectivités.

 Le monde, Israël, l'Eglise .

Le monde est une immense collectivité. Le mot " monde" est pris ici au sens " de monde des hommes", ceux d'hier et ceux d'aujourd'hui. C'est le genre humain, l'humanité. Toute la Bible dit que c'est la création du " Père créateur" et que tout être humain, même le plus bestial, est une créature de Dieu. " Dieu a tant aimé le monde..." ( Jean 3. 16 )

 Le peuple d'Israël est, par rapport à toute l'humanité, une toute petite collectivité. Depuis Abraham et les Hébreux, puis les Israélites, puis les Juifs, jusqu'aux fils d'Israël actuellement en vie, cette société a vécu selon des politiques très diverses. Mais, selon la Révélation biblique, cette collectivité a ceci d'unique en son genre et de singulier: elle est en partenariat spécial avec Dieu.

Quant à l'Eglise chrétienne, elle est un vaste ensemble humain composé d'individus de toutes les ethnies du monde. Bien sûr, ces individus et leurs institutions non seulement ont toujours vécu dans la politique mais ils ont toujours fait de la politique. Il vaut la peine de savoir laquelle.

 Diabolique et antichristique.

  Je vais caractériser ainsi, dans une première partie, toutes les politiques de ce monde pratiquées par les Chefs et les Pouvoirs souverains des nations.

Une deuxième partie soutiendra la même thèse au sujet du Sionisme contemporain et de l'État juif actuel.

Puis une troisième partie annoncera la dénonciation, comme dénaturés et pervers, du système théologique et de la conduite politique de la chrétienté, ce " christianisme" qui tient en captivité le Corps du Christ sur la terre.

Adopter ici le langage des mollahs iraniens en parlant du " grand Satan" ou du " Diable" va sérieusement compromettre ma cause ! Même si je ne parle pas de la même chose qu'eux! On va sourire de cet obscurantisme .... Tant pis ! J'emploierai ces mots bibliques ( " diaboliques," et " antichristique" ) dans leur sens courant et populaire, et " biblique", sans chercher à m'expliquer sur les réalités que recouvrent exactement les mots et les images symboliques employés.

Refus de la spéculation théologique et métaphysique, ici en tout cas ? Eh bien : oui. Que le lecteur veuille bien m'excuser !

 
Suite

  

Georges SIGUIER  1920--2016
 (Pasteur, Église réformée de France)  


 

 AUTRES SITES

biblethora
civisme.politique
Coran Islams
La fin du monde
Religions