CIVISME ET POLITIQUE

Plus Jamais ça !

Témoignage personnel.

 
Civisme et politique 

vus du point de vue biblique

 à la lumière de Jésus 

et de son évangile



11 accélération de l'histoire

13 Voici l'homme

15-devoir de désobeissance

16 Jesus notre seul avenir

17-BABEL orgueil des hommes

18-92ans evolution

19 Dieu-la religion-l'Eglise

20-vive l'Apocalypse-accueil.

21-accueil-l'imminence de la fin

22-conduite-a-adopter

23accueil-harmaguedon.

24000-accueil-jerusalem.


7 - Plus jamais çà

7100 - J'y étais. Mémoire.

7200- C'était quoi "ça" ? 

7300- Démistification: Voeu pieux et idéalisme!

7400 - Honneur aux non-chrétiens criant " plus jamais ça"!

7500 - Mais pour les chrétiens, quel " plus jamais ça "?

7600 Le beau dénouement de l'Histoire.

 

Démystification

Plus jamais la guerre !

c'est à dire

" Plus jamais ça"!

1 ° - 50 ans après le plus jamais ça doit être fortement démystifié.

afin que les jeunes d'aujourd'hui ne soient pas intoxiqués par les poisons,

toujours présents, des idéologies politiques et des idoles religieuses.

2°- Mais il doit être, tout à nouveau, proclamé et vécu,

dans un tout autre sens et à une autre profondeur de vérité et de justice,

mobilisant pour le vrai Avenir.

Un voeu pieux

Un "voeu pieu" est un souhait très bien intentionné et d'une belle inspiration spirituelle mais qui n'a aucune chance de se réaliser. 

C'est toujours avec ironie qu'on dénonce la légèreté de tels souhaits..

Lorsque le Pape Pie VI, en 1965, à la tribune de l'O.N.U. lançait avec émotion son fameux " Plus jamais la guerre!" n'était-ce pas un " voeu pieux"?

Lorsque, depuis 50 ans, se répète le " plus jamais ça" des anciens déportés, résistants, combattants et tribuns et prédicateurs pathétiques, n'est-ce pas un "voeu pieux", dérisoire ?

Faut-il en rire ou en pleurer ?

Car enfin n'est-ce pas double langage et double visage que de juxtaposer en soi-même la condamnation de toute guerre et la disponibilité pour faire la guerre ( ou pour la justifier au nom d'une idée ou d'une croyance)?

 

Peut-on en même temps, exercer un Pouvoir politique et militaire sur des humains et proclamer solennellement

qu'il n'y aura pas la guerre, qu'il n'y aura plus de guerre, qu'on ne fera pas la guerre? 

Alors que l'exercice du Pouvoir inclut la préparation collective et la disponibilité personnelle pour coopérer à une guerre éventuelle?

En août 1914 nos pères entreprenaient la " grande guerre" en affirmant très fort que ce serait la dernière guerre, la " der des der".

En 39-45 la foi des alliés, coalisés contre le " fascisme" et le " nazisme", proclamait qu'après la destruction de ces fléaux il n'y aurait plus la guerre.

Jeunes gens, n'en croyez pas un mot !

Démystifiez cet idéalisme trompeur et mensonger, et ne vous leurrez pas vous même:

la guerre est là, toujours là, à la surface de la terre.

On la prépare, on s'y prépare, on la fait !

 

Vous savez ce qu'en dit Jésus.

Jésus disait à ses disciples:

" Vous entendrez le bruit de guerres proches et vous recevrez des nouvelles de guerres lointaines. Ne vous laissez pas effrayer: il faut que cela arrive mais ce ne sera pas encore le dénouement ! Un peuple combattra contre un autre peuple et un royaume attaquera un autre royaume...."

( Evangile de Matthieu 24. 6-8 )

Suite

Georges SIGUIER  1920--2016
 (Pasteur, Église réformée de France)  


 

 AUTRES SITES

biblethora
civisme.politique
Coran Islams
La fin du monde
Religions